Comment parler culture dans les médias ?

Mercredi 29 novembre, le cinéma Lux à Caen accueillait le Club de la Presse et de la Communication de Normandie et l’équipe de MICHEL la revue à l’occasion de la sortie de son numéro 1. Après le lancement sur sa terre natale le 15 novembre au Havre et un passage par le Club mardi 21, Caen était la troisième étape de la tournée de présentation normande, qui se poursuivra à Alençon et Saint-Lô au mois de décembre.

Au-delà de la présentation de ce nouveau média, le Club avait invité journalistes et acteurs culturels à venir échanger sur les rapports entre culture et médias. Animée par Sébastien Bailly, journaliste, formateur, consultant, auteur et administrateur du Club, la discussion rassemblait Catherine Meneret, directrice adjointe du Centre Chorégraphique National de Caen Normandie, Morgane Podeur, community manager de l’Oiseau Mag, Marion Lecardonnel, coordinatrice des ateliers intermédiaires, Xavier Alexandre, ancien journaliste et co-organisateur du festival La Marée des Mots et Xavier Grandguillot, fondateur de la revue MICHEL. Dans la salle, bon nombre de journalistes ont largement contribué à la discussion.

La diversité des médias étant aussi foisonnante que les formes de culture, les échanges ont surtout mis au jour plusieurs problématiques. Quel est le rôle de la presse entre l’annonce et le compte-rendu, entre la communication et la posture critique ? Qu’attend le lecteur, spectateur, auditeur dans les rubriques cultures de ses médias préférés ? Comment concilier les porteurs de projets en demande de contact avec les journalistes et le contenu de leur message, parfois obscur ou inadapté ? La professionnalisation en termes de communication et de diffusion, la baisse des effectifs dans les rédactions, ont aussi leurs impacts sur la place de la culture dans les médias. Cependant, tous s’accordent sur un but commun : faire venir le public dans les lieux culturels.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *