Ce mardi 13 octobre, nous avons organisé un petit déjeuner, dans le respect des règles sanitaires, pour accueillir Cédric Lang-Roth, le nouveau rédacteur en chef de France Bleu Normandie. La rencontre a été animée par Anthony Quindroit, journaliste et adhérent du Club, une trentaine d’adhérents y ont assisté.

De Strasbourg à Rouen, en passant par Metz et Lille, Cédric Lang-Roth a toujours travaillé chez Radio France. Il a pris le relais de Delphine Garnault, à la tête de la rédaction de France Bleu en juillet 2020. Dès sa sortie d’école de journalisme, Cédric Lang-Roth s’est immédiatement dirigé vers la radio car « avec des mots et des sons, on donne des images aux auditeurs ». Ce média est un véritable coup de cœur, tout comme son autre passion : le sport.

Après avoir couvert, entre autres, les Jeux Olympiques de Rio et la Ligue des Champions féminine de handball à Metz, Cédric Lang-Roth n’a pas peur d’abandonner le terrain. Il est, tous les jours, confronté à de nouveaux challenges, de nouvelles personnes qui vont lui « raconter » le territoire.

Le rédacteur en chef s’est exprimé sur les changements qu’il a opérés. Il a réorganisé légèrement la grille des programmes, repensé la couverture du sport (en s’intéressant davantage à l’humain qu’aux résultats) et mis en place les Petits Dej et Grandes Questions. Il a évoqué, avec nous, la décision de Radio France et France Télévisions de diffuser les matinales sur France 3, dès avril 2021 en Normandie. L’important pour lui est que ce nouveau format ne changera rien au produit radiophonique.

Cédric Lang-Roth a aussi partagé son point de vue sur les différents médias. Pour lui, « on se nourrit tous les uns des autres », l’information vit dans un écosystème important constitué d’une multitude de médias. Il a fait part de son envie de ne pas tout relayer et de se concentrer sur l’essentiel, mais également de travailler en bonne intelligence avec tous. Il a ensuite répondu aux questions sur sa ligne éditoriale, son rapport à la culture, son audimat et sur la présence de France Bleu sur internet.

Dernière ligne droite, la rencontre s’est conclue par de nombreux échanges autour d’un café, entre les adhérents du Club.