Apprivoiser les stories ou comment ne pas en faire toute une histoire

Vendredi 20 octobre a eu lieu le premier Campus sandwich de la saison. Ce format lancé l’année dernière offre la possibilité d’assister gratuitement, qu’on soit adhérent ou non, à un atelier court (1h15) sur un outil ou le décryptage d’une tendance.

Pour le premier, donc, il y avait au menu le phénomène des stories sur Instagram, Facebook et Snapchat. Ces dernières ont, au fil des mois, envahi les réseaux sociaux (RS) et se sont imposées dans les pratiques, notamment des plus jeunes. Postées, ces images disparaissent après 24 heures mais créent un lien fort sur les réseaux. Le tout animé par Sébastien Bailly, administrateur du Club et par ailleurs rédacteur web expert.

En entrée, après une présentation de notre intervenant du jour, un peu d’histoire sur les principaux protagonistes, soit les RS stars, Snapchat, Instagram et Facebook. Et la réponse au très utile « c’est quoi une story ? »

En plat de résistance, des exemples de stories à succès, ou comment certaines marques ou people se sont appropriés ce support pour en faire un véritable canal de communication en proposant un contenu éditorialisé, bref en racontant des histoires ! Storytelling quand tu nous tiens !

Et en dessert, beaucoup de questions : fréquence, cibles et codes adaptés à celles-ci, contenu, tout a été passé au crible.

Pour retrouver la présentation de Sébastien Bailly, c’est par ici.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *