Gare aux tentacules du poulpe !

Manuel Sanson et Gilles Triolier ont la foi. Non celle qui soulève les montagnes mais celle qui permet de débusquer les gros poissons, dénicher le bon coquillage et trouver la perle rare. Les deux journalistes issus de la presse locale (ils ont longuement officié à Paris-Normandie) ont la volonté de s’affranchir de l’information mainstream pour privilégier l’enquête au long cours. En ligne depuis le mardi 14 mai, ce poulpe curieux prendra donc son temps. Il n’aura pas assez de ses huit bras (ceux de ses créateurs et des pigistes qui les rejoindront) pour aller fouiller et décrypter le paysage politique et économique rouennais et au-delà« Nous nous engageons à proposer à nos lecteurs au minimum une grande enquête par semaine » témoignent les associés de ce nouveau média normand d’investigation. Des reportages, des interviews et des papiers au fil de l’eau complèteront le site dont l’abonnement débute à trois euros par mois.« Notre business plan nous permet de durer au moins trois ans »poursuivent les journalistes, comme un avertissement à ceux qui s’inquièteraient déjà de leur possible entêtement à traquer la vérité. Car c’est bien dans l’esprit d’un Médiapart, sans publicité, indépendant, ayant gagné la confiance de son lectorat par la rigueur et le scoop, que s’inscrivent Manuel Sanson et Gilles Triolier. Comme l’octopode de nos mers qui double son poids tous les 3 ans, souhaitons au Poulpe de grandir et de trouver la place qu’il mérite dans le grand bassin normand.

Vincent Lalire

2019-05-15T11:11:24+01:00 15 mai 2019|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.