Perte de confiance envers les médias : des rédactions normandes vigilantes

Face à la défiance grandissante envers les médias, le Club avait organisé, ce mardi 5 mars, une rencontre débat en présence du sociologue des médias, Jean-Marie Charon, et de ses adhérents.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un échange ouvert et agréable animé par Thierry Delacourt, rédacteur en chef adjoint de Paris-Normandie, Delphine Garnault, rédactrice en chef France Bleu Normandie Rouen, Raphaël Tual, rédacteur en chef adjoint de Normandie Actu, Guillaume Garet, président d’Aktuaprod qui assure la correspondance de BFM TV en Normandie et Thierry Rabiller directeur de la rédaction de Paris-Normandie.

Le mouvement des gilets jaunes, avec les nombreuses violences faites aux journalistes, particulièrement à Rouen, était bien sûr au coeur du discussions. Ensemble, les participants ont pu partager différentes opinions et apporter des réponses autour du thème « du journaliste et des doutes ». Fact-checking, éducation aux médias ou explication des choix d’angles, les idées de solutions étaient variées pour mettre fin à cette spirale de défiance. Un moment de partage qui pourrait permettre aux journalistes normands de se réunir plus tard, en ateliers, pour continuer de réfléchir conjointement aux solutions et notamment à la mutualisation de moyens pour enquêter.

2019-03-08T11:10:04+01:00 6 mars 2019|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.