Campus Sandwich ou comment valoriser au maximum l’étape du brief

Ce vendredi 5 avril, en formule Campus Sandwich, Franck Dubois, administrateur du Club, fondateur de la Maison Bleue et graphiste de formation, nous a fait bénéficier d’un atelier didactique et éclairant sur l’étape du brief dans la communication.

Il a commencé par décomposer ce moment clé entre un donneur d’ordre et un prestataire, de la définition du besoin, à l’écriture du cahier des charges pour recevoir une ou des réponses de prestataires, puis le choix.

Il a insisté sur l’investissement qui doit être fait, principalement en termes de temps accordé, par le client sur ce moment de consultation. Il doit “être une étape enrichissante d’un projet et non pas une phase éliminatoire. La valeur ajoutée est forte dans ce moment”. Le projet, quel qu’il soit peut et doit grandir avec les visions et idées des prestataires consultés.

Ce Campus Sandwich a également été l’occasion de parler longuement des maquettes qui sont parfois demandées aux prestataires, en plus du devis et de la note d’intention. Elles sont certaines fois, malheureusement, exigées à titre gracieux. “Tout travail mérite salaire. Il n’est pas normal que seul le client, généralement salarié de l’entité demandeuse, soit rémunéré pour le temps passé ” à établir le brief, le cahier des charges et à choisir.

Franck Dubois a martelé et conclut sur “un cadre où l’éthique et la morale sont respectées favorise la motivation, un investissement valorise les retours de la consultation”.

 

 

 

2019-04-08T10:44:15+01:00 5 avril 2019|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.