Soirée émotion au Festival du Cinéma Américain de Deauville

Comme tous les ans, nos adhérents ont eu la chance d’être invités par le Centre International de Deauville à une soirée spéciale durant le Festival du Cinéma Américain.

L’un des groupes d’adhérents sur le tapis rouge

Ainsi, ce lundi 9 septembre, malgré un temps morose, nous avons eu le plaisir de nous retrouver dans un des salons du CID pour un cocktail-réseautage. Puis la soirée a continué dans le magnifique auditorium Michel-d’Ornano où nous étions 1500 à nous installer pour découvrir en avant-première française le film American Skin, dont le réalisateur Nate Parker et le producteur Tarak Ben Ammar étaient présents.

Après The Birth of a Nation, en 2016, dont le sujet était la révolte d’anciens esclaves noirs aux États-Unis, le réalisateur engagé, met une nouvelle fois la question du racisme au centre de son film. C’est lui-même qui y incarne le premier rôle, celui d’un vétéran de la guerre d’Irak, dont le fils de 14 ans est tué par un policier blanc rapidement innocenté. Désabusé et désespéré, le père de famille décide de prendre les choses en main afin d’obtenir lui-même justice pour son fils.

Malgré quelques grosses ficelles et une fin (somme toute) prévisible, le public s’est laissé emporter par l’émotion et a offert à Nate Parker, à l’issue de la projection du film, une standing ovation de près de 15 minutes « comme on n’en n’avait pas vu depuis 30 ans » selon les habitués.

 

2019-09-16T11:38:13+01:00 10 septembre 2019|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.